Nicholas Marsolet

Ajouter une contribution pour Nicholas Marsolet  Choisir cette personne comme de cujus (ou Sosa 1) Page précédente Accueil
Visualiser la note

Note :

Lorsqu\'à la mort de Champlain, Nicolas âgé de 48 ans épousa Marie LeBarbier, une jeune fille de France âgée de seize ans au coeur altier et intrépide et dont le frère aîné,
Henri LeBarbier, avait rempli la tête de voyages et de visions de liberté, Nicholas Marsolet commençait la dernière tranche de sa vie, qui durerait 42 ans.
Cette famille française avec qui il vivait à Québec remplit son coeur de tendresse, de fierté et de sagacité. Bien que Nicolas et Marie eurent un total de dix enfants, plusieurs moururent en bas âge.
Leurs enfants survivant la petite enfance furent:
Marie Marsolet dame Mathieu D\'AMOURS de CHAUFFOURS
Louise Marsolet dame Jean LEMIRE
Geneviève Marsolet dame Michel GUYON du Rouvray
Madeleine Marsolet dame Francois GUYON des Prés (Després)
Jean MARSOLET,(1651) sieur de Bellechasse, marié deux fois, mais sans progéniture survivante
Marie Marsolet (1661), la seconde Marie, née l\'année des 75 ans de son père et qui mourut à 15 ans, trois mois avant lui, en février 1677.
Ici, je veux vous donner des petits morceaux de sa vie, longue et variée, pour en avoir une idée.
Personne ne s\'accorde sur sa date de naissance, (surtout à cause du recensement de 1661 qui donne un faux âge) mais les baptistères en France indique qu\'il est né a Rouen en 1587, que son contrat d\'interprète fut signé avec Henri IV en1599 (la même année où Henri IV répudiait Marguerite de Valois) et que Nicolas est arrivé au Canada en 1608 avec Champlain (un de ses adversaires les plus puissants), et sous Louis XIII il fut marié en 1636, à l\'âge de 48 ans avec Marie LeBarbier (dite La Barbide) dont il eût six enfants survivants qui lui donnèrent 46 petits-enfants. Ceux-ci formèrent les bases de la future société du Nouveau Monde, que ce soit au Québec, en Acadie, au Canada, le long du Mississipi,aux Etats-Unis ou aux Antilles.
Nicolas fut l\'un des plus gros propriétaires terriens Y VIVANT, ayant reçu, après 1636 des concessions d\'un peu tout le monde (Jésuites, Compagnie des 100 associés, etc) ce qui démontrait bien qu\'il avait l\'estime de tous ces donateurs... Nicolas eut sa sépulture a Québec le 15 mai 1677.
En 1677, lors de sa mort, à 90 ans, Nicolas Marsolet, sieur de Bellechasse,avait vécu trois tranches de vies totalement différentes:
1* D\'origines protestantes (Huguenots), les famille des Marsolet, des Damours, des Guyon, des Catalorgne et des D\'Abadie ne s\'affichaient pas beaucoup.
Notre Nicolas était le fils de Nicholas Marsolet et Marguerite de Plane, petit-fils de Nicolas Marsolett et Laurence Griffon, et jusqu\'à 21 ans Nicholas avait grandi à la Cour du Roy de France où son père Nicolas Marsolet, était l\'Ecuyer de Monsieur, le frère du Roi, mêlé à toutes les grandes familles de France, apprenant l\'italien, le hollandais, l\'anglais, l\'espagnol, s\'entraînant comme \"drogman\"(italien) ou torgeman(arabe)(truchement en vieux français) pour obtenirson \"barat\"( à 21 ans) (il fut le premier interprète signé par le Roi Henri IV en 1599 pour les \"Compagnies du Canada\")
2* puis traversé les Mers pour s\'établir à Tadoussac où il vécut pendant 27 ans, en amitié avec les Montagnais qui l\'appelleraient encore, des générations plus tard, le petit roi de Tadoussac, à cause du respect et de l\'amitié qu\'ils lui portaient, dont découlèrent ces honneurs
Maison où vécut Nicolas Marsolet de 1608 à 1635
Réplique du poste-de-traite de Tadoussac
sur son emplacement original,
bâti par Pierre Chauvin en 1600
3* finalement, pendant 41 ans il vécut dans la ville de Québec avec une jeune épouse qu\'il était allé cherché (fin 1635-1636) en France, Marie LeBarbier, agée de 16 ans lors de son mariage.
Il alla en France encore quelques fois, et durant les dernières dix années de sa vie, il se fit un jeune ami avec Nicolas Perrot
NICOLAS PERROT
1643/4-1718
nouvellement arrivé avec les Jésuites, à qui Marsolet enseigna des langues indiennes et leurs coutumes.
ENFANTS DE NICOLAS MARSOLET et MARIE LEBARBIER (dite La Barbide)
Sept des dix, que nous connaissons mieux:
1. Joseph, mort-né;
2. Marie, dame Mathieu Damours;
3. Louise, dame Jean Lemire;
4. Genevieve, dame Michel Guyon du Rouvray;
5. Madeleine, dame Francois Guyon des Prés (souvenez-vous de Grand Prés, en Acadie rasé par l\'Angleterre en 1745 ? Et bien ce fief fut donné aux nouveaux époux, Madeleine Marsolet et Francois Guyon (Dion) des Prés, en cadeau de mariageen 1650. Elle et sa soeur Geneviève (épouse de Michel Guyon du Rouvray) furent probablement arrières-grand-mères d\'une grosse partie des Acadiens! );
6. Jean Marsolet de St-Aignan, seigneur de Bellechasse;
7. Marie, la 2e, née l\'année où Nicolas eût 75 ans, sa petite dernière, sa préférée, décédée à 15 ans, et après laquelle il se laissa mourir de chagrin.
Nicolas Marsolet mis en ordre ses affaires et se retira pour mourir.
Il n\'y avait plus personne de ses anciens compagnons depuis de longues années et la perte de Marie, en février 1677, fut la dernière paille. Il rendit l\'âme et fut enterré le 15 mai après avoir reçu les derniers sacrements... (bien quesa famille fut de souche Huguenote). Nicolas est enterré à Québec dans la voûte de l\'église auprès d\'autres notables.
Cinq enfants leur survivraient. Marie, sa femme, décéda en 1688, 101 ans après la naissance de ce premier mari, ... et oui, elle se remaria en 1680 à Denis Gabriel LeMaistre, un tailleur; elle était un parti recherché, une femme bien éduquée, riche, ayant des liens de parenté avec quelques-unes des plus nobles familles de la Nouvelle-France.
(Mme de La Dauversière était la marraine de l\'un de ses petits-enfants, Louis Théandre Chartier de Lotbinière était l\'époux d\'Elisabeth Damours, la belle-soeur de sa fille Marie; Claude Charron de la Barre, mari d\'Elisabeth/Isabeau Damours (première fille de Marie Marsolet) serait Gouverneur en 1682).
Oui, nous connaissons une foule de détails sur la vie de Nicolas (lire: Récollets, Jésuites, Montagnais, Kirke) et ceux-ci nous aident, non seulement à nous former une idée plus claire, plus précise de ce qu\'était la vie du 17e siècleen pays français, mais aussi de savoir d\'où, vous et moi, venons, de qui tenons-nous ces traits qui nous marquent ou nous identifient? Nicolas est un bon début pour notre histoire:
\"Il était une fois, en 1587, dans le château de St-Aignan un petit garçon qui vint au monde. Comme son père et son grand-père on lui donna le nom de \"Nicolas\"...


né le 7 février 1601 à Seine,Maritime, France
décédé le 15 mai 1677 à Québec, Qc (âge : 76 ans)
Profession :
Fils de Nicholas Marsolet   et de Marguerite Plane



Conjoints 1 :
Marie Barbier ;

   née 
   Profession :
   Fille de Henri le Barbier   et de Marie Levillan

Enfants avec le conjoint : 1
  Genevieve Marsolet 
née le 10 août 1644 à Québec, Qc, décédée le 17 décembre 1702  (âge : 58 ans)  à St-Francois de Sales
 
Ré-organisation des rangs