Clément Ruel

Ajouter une contribution pour Clément Ruel  Choisir cette personne comme de cujus (ou Sosa 1) Page précédente Accueil
Visualiser la note

Note :

Clément Ruel fut notre premier ancetre à s'établir au Canada. Il possédait ses terres dans la Seigneurie de l'Ile d'Orleans, soit le lot 196-12. La terre ancestrale a cessée d'appartenir aux descendants Ruel en 1933

Écoutons finalement Michel Langlois auteur du Dictionnaire biographique des ancetres québécois, 1608-1700 nous parler de Clément Ruel et de ces très nombreuses transactions..:

Fils de Jacques Ruel et de Marguerite Lameri, de la paroisse Saint-Paul de Paris, il contracte mariage devant le notaire Duquet le lundi 29 mars 1677, avec Marguerite Leclerc, née à Québec le dimanche 26 décembre 1660, fille de Jean Leclerc et de Marie Blanquet. Il l'épouse à Sainte-Famille de l'île d'Orleans le lundi 22 novembre 1677. De leur union naissent quatorze enfants.

Amené de France par Jacques Gourdeau de Beaulieu à qui son père l'avait confié, il s'engage envers Gabriel Gosselin le 15 septembre 1658 pour trois ans, moyennant son logement, sa nourriture et son entretien. Il est confirmé à Québec le 23 mars 1664. Le 4 novembre suivant, Jean et Nicolas Juchereau lui concèdent une terre de deux arpents de front dans leur fief de La Chevalerie a l'ile d'Orleans. Au recensement de 1667, il travaille à l'ile d'Orleans. Le 14 novembre 1667, il vend a Jacques Bernier dit Jean de Paris une terre au prix de 30 livres. Le 9 juin 1668, dans le dénombrement des terres du fief de Mesnu a l'ile d'Orléans, nous apprenons qu'il est concessionnaire d'une terre de trois arpents de front a cet endroit. Le 9 fevrier 1670, Jacques Bernier lui rétrocède la terre qu'il lui avait vendue en 1667. Le 23 mars suivant, Jacques Bernier s'engage à faire défricher autant de terre qu'il en a défrichée sur son habitation et il lui promet six minots de blé cette année et six minots chaque année jusqu'en 1674, s'il ne fait pas le travail. Il se marie en 1677. Au recensement de 1681, il possède à Saint-Laurent de l'ile d'Orléans six bêtes à cornes et six arpents de terre en labour. Le 30 juillet 1683, Jean Langlois Boisverdun lui concède la terre sur laquelle il habite à Saint-Laurent de l'ile d'Orléans. Cette terre qui appartenait à Jean Langlois Boisverdun lui avait été concédée par mégarde et ce dernier lui en remet le titre de concession moyennant les cens et rentes annuelles. Le 23 octobre 1688, avec son épouse, il ratifie le contrat de vente faite en France par son frère Jean pour la somme de 400 livres des biens de la succession. Le 2 août 1690, il donne quittance à sa belle-mère Marie Blanquet pour ce qui avait été promis lors de son contrat de mariage avec Marguerite Leclerc. Le 24 février 1691, Charlotte Bélanger, veuve de Jean Langlois, lui redonne un nouveau contrat de concession de sa terre.

Le 29 mai 1694, Jacques Charret et son épouse lui vendent leur part d'un quart de terre au fief de Mesnu pour la somme de 80 livres. Le 12 octobre 1696, François Dubois et son épouse lui vendent une part d'un quart de terre au fief de Mesnu au prix de 80 livres. Le 3 novembre suivant, Clément Dubois lui vend également sa part de terre à cet endroit au prix de 80 livres. Le 26 mars 1700, il fait un échange de terre avec Martin Leclerc. Il lui cède deux arpents de terre de front à Saint-Pierre. Martin Leclerc lui cède pour sa part un arpent de terre de front et en compensation promet de lui construire une grange de trente pieds par vingt pieds et une maison de vingt-quatre pieds par dix-neuf pieds.Le 20 mars 1705, il vend sa terre de deux arpents et un quart de terre de front à Saint-Laurent de l'ile d'Orléans à son fils Pierre pour la somme de 375 livres. Le 30 mars suivant, Jean Saloy le poursuit en justice. Clément Dubois n'était pas majeur quand en 1696 il a vendu à son frère François sa part de terre. Or son frère François l'a vendue à Claude Saloy qui l'a cédée à son fils Jean. Or Clément Dubois, le jour de sa majorité a annulé le contrat de vente à son frère François et a vendu cette terre à Clément Ruel. Le Conseil déclare que le contrat de vente de Clément Dubois à son frère François est valide. En conséquence Clément Ruel est condamné à remettre cette terre à Jean Saloy et à rembourser les fruits qu'il en a tirés depuis 1691. Le 7 avril 1706, Jean Côté et Geneviève Verdon lui cèdent une terre de trois arpents de front du côté sud de l'île d'Orléans. En échange il leur cède une terre de deux arpents et demi de front du côté nord de l'île d'Orléans. Ces derniers versent en soulte la somme de 150 livres. Le même jour, il déclare qu'il a vendu une terre à Saint-Laurent de l'île d'Orléans à son fils Pierre pour la somme de 375 livres. Il décharge son fils de la somme de 125 livres. Le 5 juillet 1706, le Conseil Souverain le condamne à rembourser 40 livres à Jean Saloy. Le 26 juillet 1706, son fils Jacques, âgé de vingt-six ans, s'engage à vie envers les religieuses de l'Hôtel-Dieu de Québec chez qui il travaille depuis dix ans. Le 16 août suivant, le Conseil Souverain le condamne à rembourser les arrérages de quatre années des cens et rentes de la terre de Dubois. Il décède à Saint-Laurent de l'île d'Orléans le 11 décembre 1709 et y est inhumé le 13 décembre.


né ca 1646 à St-Paul, Paris, France
décédé le 11 décembre 1709 à St-Laurent, io, Québec (âge : 63 ans)
Profession :
Numéro Sosa : 512
Fils de Jacques Ruel   et de Marguerite Lameri Rochery

Evènements et faits pour la personne  Montrer les évènements
Sépulture
Sépulture
Dates de l'évènement : début : le 13 décembre 1709
Rôle : -- Défaut --


Conjoints 1 :
Marguerite Leclerc ; unis le 22 novembre 1677 à Ste-Famille, io, QuébecVisualiser la note

Note :




   née le 26 décembre 1660 à St-Pierre, io, Québec
   décédée le 8 mai 1729 à St-Laurent, io, Québec (âge : 68 ans)
   Profession :
   Numéro Sosa : 513
   Fille de Jean Leclerc   et de Marie Blanquet

Enfants avec le conjoint : 15
  Jacques Ruel  né le 11 novembre 1678 à Ste-Famille, io, Québec, décédé le 10 janvier 1744  (âge : 65 ans)  à Québec, Qc 
  ( 9ème génération côté paternel )Pierre Ruel( 9ème génération côté paternel )  né le 25 décembre 1679 à St-Laurent, io, Québec, décédé le 25 septembre 1751  (âge : 71 ans)  à St-Laurent, io, Québec 
  Marguerite Ruel  née le 15 février 1682 , décédée le 9 janvier 1700  (âge : 17 ans)   
  Louise Ruel  née le 10 septembre 1683 , décédée le 18 octobre 1759  (âge : 76 ans)   
  Genevieve Ruel  née le 21 octobre 1685 à St-Laurent, io, Québec, décédée le 29 février 1768  (âge : 82 ans)  à St-Thomas, Québec 
  ( 10ème génération côté maternel )Marie-Madeleine Ruel( 10ème génération côté maternel )  née le 1er février 1688 à St-Laurent, io, Québec, décédée le 23 septembre 1770  (âge : 82 ans)  à St-Jean Ile d'Orléans, Québec 
  Henri Ruel  né le 22 avril 1690 , décédé le 5 septembre 1747  (âge : 57 ans)  à St-Thomas, Québec 
  Clément Ruel  né le 25 mars 1691 , décédé ca 30 juin 1731  (âge : 40 ans)   
  Jean Ruel  né le 18 mars 1693 à St-Laurent, io, Québec, décédé le 17 mars 1768  (âge : 74 ans)   
  Guillaume Ruel  né le 17 mars 1696 à St-Laurent, io, Québec, décédé le 30 décembre 1704  (âge : 8 ans)  à St-Laurent, io, Québec 
  Marie Ruel  née le 17 mars 1696 à St-Laurent, io, Québec, décédée le 14 novembre 1778  (âge : 82 ans)  à St-Laurent, io, Québec 
  Ignace Ruel  né le 27 juin 1698 à St-Laurent, io, Québec, décédé le 25 novembre 1770  (âge : 72 ans)  à St-Laurent, io, Québec 
  Louis Ruel  né ca 1700  
  Augustin Ruel  né le 9 juin 1700 à St-Laurent, io, Québec, décédé le 21 septembre 1732  (âge : 32 ans)  à St-Pierre, io, Québec 
  Angélique Ruel  née le 17 septembre 1704 , décédée ca 1734  (âge : 29 ans)   
Ré-organisation des rangs